Dancers in a circles (logo of NIBTrust)

Déclaration du Fonds en fiducie FIC- Tk'emlups te Sewepemc Enfants

Le 2 juin 2021, Ottawa (Ontario) ‒ Le conseil des fiduciaires du Fonds en fiducie FIC compatit au chagrin des membres des familles des 215 enfants récemment retrouvés et des communautés de la région des Tk’emlúps te Secwépemc. Malgré le fait que nous savons depuis longtemps qu’il existe des tombes non marquées, nous constatons de profondes répercussions parmi les survivants et nos communautés et nous nous rendons compte à quel point les pensionnats indiens continuent d’être une source de chagrin, de tristesse et de perte.

Nous pleurons avec nos frères et nos soeurs la vie sacrifiée de ces enfants et les générations perdues. Nous rendons hommage au travail de la Première Nation des Tk’emlúps te Secwépemc, qui a localisé les sépultures, et nous sommes reconnaissants aux survivants d’avoir partagé des souvenirs douloureux pour contribuer à cette recherche.

Nous savons que ces enfants ne seront pas les derniers à être retrouvés. Les Premières Nations, les Métis et les Inuits savent depuis des générations qu’il existe des tombes et des lieux de sépulture non marqués. Il existe encore de nombreux sites funéraires semblables à celui de Kamloops et de nombreuses autres âmes innocentes à retrouver, à identifier et à honorer.

Selon les conclusions du Rapport de la Commission de vérité et réconciliation publié en 2015, plus de 3 200 de nos proches reposent dans des cimetières de pensionnats ou liés à ces derniers connus ou anonymes, ainsi que dans des lieux inconnus. Le rapport souligne également la nécessité primordiale d’une stratégie nationale pour documenter, entretenir, commémorer et protéger les cimetières des pensionnats et d’autres futurs sites. Il est grand temps que tous les gouvernements et les Canadiens mettent en oeuvre les Appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation, tout particulièrement les Appels 71 à 76.

Nous espérons que les récentes découvertes permettront à des familles de faire leur deuil et à des communautés d’espérer le retour de leurs enfants. Tout cela ne fait que confirmer l’importance de la mission du Fonds en fiducie FIC et le besoin de s’attaquer aux séquelles à long terme du système des pensionnats indiens.

Il faut permettre aux Canadiens d’aller au-delà des condoléances, à savoir les informer sur cette partie sombre de l’histoire du pays et les aider à la comprendre.

Nous vous invitons à visiter le Centre national pour la vérité et la réconciliation (CNVR) et à consulter le rapport Enfants disparus et lieux de sépulture non marqués. Les archives et collections du CNVR constituent la base de la recherche et de l’apprentissage en cours.

Si vous avez actuellement besoin de soutien, veuillez composer le numéro de la ligne nationale d’assistance du programme Résolution des questions des pensionnats indiens : 1-866-925-4419.


NIBTF Communications

Join our mailing list!

Get news and applications deadline reminders delivered!