Dancers in a circles (logo of NIBTrust)

Beneficiaries

Latest

Upper Skeena Development Centre Society

“Nous avons ressuscité la culture et les traditions des Gitksans par les arts, les langues, le chant, l’alimentation traditionnelle et la médecine traditionnelle. À la fin du programme, les participants avait acquis une meilleure confiance en soi, s’exprimaient d’une manière ouverte et parlaient avec fierté et espoir de leur langue, de leur culture et de leur identité. "


Bridges for Women Society

“ Nous remercions le Fonds en fiducie FIC d’avoir investi dans la guérison et la résilience des Métisses. Les survivantes métisses ayant subi un traumatisme ont souvent de la difficulté à recueillir les fonds nécessaires pour obtenir des conseils de professionnels et suivre des programmes d’aide en cas de traumatisme propres aux Métis. Le programme a effectivement changé la vie des participantes. " – Victoria Pruden, directrice exécutive, Bridges for Women Society


Bande indienne d’Upper Nicola

" Dans le cadre du programme Kwu Xast, les étudiants ont participé à des ateliers linguistiques et appris l’okanagon.  Ils se sont rendus dans des territoires traditionnels et ont pu écouter les histoires de gardiens du savoir. "


Première Nation de Swan River

" Le Fonds en fiducie FIC a donné à la Première Nation de Swan River l’occasion d’aider des élèves à contribuer à la revitalisation de la langue et de la culture cries dans notre communauté par l’intermédiaire de cours de langue, d’activités dans le cadre du programme Bon départ et de plusieurs activités culturelles. Ainsi, grâce au programme Metoni kwayask awasisak kistohtamowsowak nehiyawin, les jeunes ont appris à être fiers de leur culture et à faire des choix sains. "


Indigenous Languages of Manitoba Inc.

"La Stratégie sur les langues autochtones du Manitoba est une initiative dirigée par un comité. Elle est destinée à revitaliser, conserver et promouvoir les langues autochtones dans la province et à en assurer la survie. Grâce au financement, l’organisation a pu mettre sur pied un programme de certification d’enseignants de langues. Il s’agit d’un projet important pour le Manitoba. Nous sommes très reconnaissants au Fonds en fiducie FIC de sa volonté de nous aider à le réaliser."


Ontario Native Literacy Coalition

"Le programme Indigenous-Science, Technology, Engineering, Arts and Math (I-STEAM) a été conçu en tant que ressource pédagogique ciblée pour l’alphabétisation des adultes. Il comprend des plans de cours innovateurs et intéressants pour tous les niveaux. Il vise aussi à faire comprendre aux étudiants que les disciplines apprises dans le cadre du programme font toujours font partie de la trousse de survie de leurs ancêtres, cela depuis des temps immémoriaux. L’Ontario Native Literacy Coalition (ONLC) souhaite qu’un plus grand nombre d’étudiants fassent carrière dans les domaines du programme et qu’ils sachent que la possibilité de devenir des chefs de file dans ces domaines est imprimée dans leur ADN. " -Michelle Davis, directrice générale, Ontario Native Literacy Coalition


Université de Victoria

"Je m’estime privilégiée et honorée d’avoir pu travailler avec nos partenaires du Chisasibi Cultural and Heritage Centre à la protection de la langue, des récits, de l’histoire culturelle et des pratiques traditionnelles des Cris ― cela montre la résilience et la détermination des Cris face à la colonisation, aux séquelles des pensionnats indiens et à la délocalisation de toute la communauté. Bien que l’Université de Victoria ne constitue qu’un volet du parcours, j’estime qu’il est important de signaler que 23 diplômés sont issus du programme. Ces retombées montrent l’importance d’élaborer conjointement des programmes éducatifs avec des partenaires et intervenants communautaires." -Tania Muir, directrice des programmes de gestion culturelle, Division des études continues, Université de Victoria


Nation des Cris de Wemindji

"La nuit dernière, avant d’aller au lit, je pensais à la langue et au sens des mots. Et je me suis souvenu d’avoir entendu ma grand-mère et ma tante me parler avant que j’aille au pensionnat.  La langue, c’est différent maintenant. Les gens ne parlent plus de cette façon.  Après notre cours hier soir, je me suis dit que ce que nous apprenons, c’est la bonne façon de dire les choses." – un étudiant du programme d’apprentissage du cri de la communauté de Wemindji


Première Nation de Lennox Island

"Chaque fois qu’une personne fait un pas de plus vers la guérison, c’est toute la communauté qui en ressent de la fierté. Le programme « The Ripple Effect » nous permet de parcourir ensemble le chemin vers l’apprentissage et la guérison. C’est une démarche incroyable." – Jamie Thomas, coordonnatrice des activités culturelles


Arlene Blanchard